Skip to content

Négatif 0.11

Négatif, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la photographie.

Many Me

Nick Borges – Many me

« Derrière le masque, le visage se multiplie ;
Je plonge.
Devant les objectifs, le corps se morcelle ;
Je songe.
Derrière le miroir, tout se dissimule ;
Je cherche.
Devant l’instant, le canon se charge ;
Je tire ! »

Dans le tourbillon du quotidien, il faut maintenant se multiplier. Etre là et là bas à la fois, si on souhaite réussir son coup décisif. Le temps n’a plus d’importance, il est dissout. Ce qui compte, ce sont les tâches. Les multiplier, les compter, les suivre. Mais nous oublions qu’elles tâchent notre âme, recouvrent nos corps. Nous disparaissons sans avoir compris qui nous sommes, en nous berçant d’illusions. Je me demande où je m’inscris dans ce processus de morcellement. Au premier, second ou dernier plan ? Sans réponse, je me lasse de ces tâches. Le lourd poids du masque, derrière lequel je me dissimule chaque jour, me mène au fond. Plongeant dans ce gouffre, je compte lentement les strates… De la lumière au fond de la nuit, je compte les sédiments de ma vie.

G.

***

souvenir-bleu

Jean-Michel Hequet – Souvenir bleu

Entrer dans cette pièce et se sentir flotter dans un ciel d’été. Laisser ses souvenirs divaguer au gré des courants ascendants. Le monochrome bleu grisé, presque fumé, laisse apparaitre des ombres et des fissures. Comme la vie.
Plusieurs générations d’enfants ont sans doute examiné leurs reflets dans les miroirs placés de façon hasardeuse sur la porte, en se hissant sur la pointe des pieds. Une main ferme et énergique a déposé un moule à croque-monsieur sur la chaise, près du mur, attendant qu’il refroidisse. L’odeur douce et chaude, un brin grassouillette, flotte encore dans la pièce.
La photographie ne se dissout pas avec le temps. La mémoire si. Reste une empreinte. Celle de celui qui sait qu’il a été là un jour, et qu’il y a été heureux ou a cru l’être.

E.

Tous droits réservés. 

Comments are closed.