Skip to content

Négatif 0.17

Négatif, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la photographie.

Nick Borges – Camp Fire Queen 

“De pleins feux,
Brille ton regard,
Et tes yeux
Source de chaleur,
Pleurent. (de joie)

La nuit est tombée si vite. Si le jour s’en est allé, le son des vagues tel un métronome, continuait de battre dans mon coeur. Je pensais au passé, je pensais à mes souvenirs les plus profonds, aux rencontres les plus belles… Mais je n’y trouvais pas de beauté. Alors que là, devant moi, le feu dansait la vie. Captivant, élégant et mélancolique son âme m’appelait le rejoindre. Il a su réchauffer là, où l’océan solitaire et froid m’a abandonnée. Un instant plus tard, mes larmes ont coulé. Je ne sais pourquoi, non de tristesse mais d’une grande joie.

G.

***

Photo Alan – Street

J’en connais beaucoup qui n’aiment pas déjeuner seuls au restaurant. Ce n’est pas mon cas. C’est même absolument l’inverse. J’aime passer du temps à une table de café et observer les personnes qui m’entourent. Il y a les bavards, les taciturnes, les affairés, les solitaires, les bougons, les habitués… Ils m’inspirent une galerie inépuisable de personnages.
Aujourd’hui, derrière la fenêtre du café où je me suis installée j’observe cet homme en chemise blanche et trilby de paille. Il examine des papiers avec attention derrière ses petites lunettes métalliques, jusqu’à ce qu’un homme, plus jeune, ne l’interrompe dans ses réflexions. Que lui demande-t-il ? L’heure ? La direction de la gare ? Est-ce le serveur venu prendre sa commande ? Est-ce son fils venu le rejoindre entre deux rendez-vous ?
Le soleil est haut dans le ciel et sa lumière crue renforce les jeux de lumière et de contraste, rendant palpable l’échange de leur regard. J’aurais peut-être du m’installer à l’extérieur.

E.

Tous droits réservés. 

Comments are closed.