Skip to content

Négatif 0.6

Négatif, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la photographie.

 

charlotte-bovy

Charlotte Bovy

« Les mille flocons de ce pays n’ont pas le poids qui pèse sur mon coeur.
Les mille nuits de cette vie n’ont pas cette lumière froide qui m’endort.
La patience épuise mes ressources.
L’ennui génère la tristesse.
Je reste calme, dans ce désert blanc.
J’ai en moi une douce tempête. »

Je l’ai attendue durant toute la nuit. Il neige depuis 4h du matin.
Je fixe ces flocons qui n’en finissent pas de tomber ; ils écrasent mon pare-brise de leur poids, ils écrasent mon espoir. Ils me laissent en face de ce désert, face à cette image pleine d’absences. Et toujours cette question lancinante : où vont ces fils électriques?
Je ne me résous pas à mettre le contact, je ne me résous pas à partir et je disparais sous cette masse monotone. Bientôt personne ne saura que je suis là.
Je disparais comme un flocon. L’attente a eu raison de moi. Dans ce silence ouaté, le calme et la sérénité m’ont envahi. Je m’endors.

G.

***

luke-quezada-n06

Luke Quezada

La lumière se fraie un chemin jusqu’à tes paupières closes. Tu entrouvres difficilement les yeux pour les refermer presque immédiatement. Tu t’extraies laborieusement du lit tiède. Un orteil, un pied, puis l’autre, un bras, une épaule, puis l’autre.
Les vestiges de la veille te frappent de plein fouet : un verre abandonné dans un coin, un coussin tombé du canapé… Et puis, cette guirlande lumineuse qui semblait si festive la veille et qui apparaît un peu misérable aujourd’hui.
La lumière du ciel t’éblouit et ton œil ne parvient pas à faire la mise au point. Mais après tout, peu importe que les contours restent flous. Tu laisses parvenir jusqu’à toi les tons gris et bleus. Le grain de l’image plaquée sur ta rétine contribue à renforcer la nostalgie et la mélancolie de l’instant. Cet instant suspendu, au petit matin, quand les couleurs ne sont pas encore sorties de leur torpeur.
Pieds nus, tu frissonnes. La journée sera belle.

E.

 

Tous droits réservés.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *