Skip to content

Vibrato . Pixvae

Vibrato, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la musique.

*

Racines profondes, les chants gouvernent la Terre. Ils sont ceux des forêts, lianes tortueuses gorgées de savoirs ancestraux. Née de l’accouplement féroce de la tradition à la nature, la transe, l’alchimie délicate. Belle étreinte de Colombie, des tréfonds de l’Amazonie, la fièvre attrape le bienheureux et évite le maudit. Conscients des cieux mais fidèles à la pierre, s’étendent sous nos pieds les couleurs de l’âme. Des légendes véritables, la croyance est la force de celui qui écarte le doute. Entre les voix s’exprime la voie de l’être, omniscience diffuse d’une clarté sans équivoque. La danse invite à former le cercle, confondant les origines. Réunies pour l’instant, de nouvelles saveurs poussent le long des montagnes, l’élégance métissée.

*

« Tu ne m’as pas dit que les guitares de l’exil
Sonnaient parfois comme un clairon
Toi, mon ami l’Espagnol de la rue de Madrid
Rencontré l’autre hiver une fleur sur les lèvres

Je ne t’ai pas dit que les guitares de Paris
Pouvaient apprendre ta chanson
Toi, mon ami l’Espagnol de la rue de Madrid
Rencontré l’autre hiver une fleur sur les lèvres

Et puis tu es parti dans les rues de Paris
Et tu ne m’as rien dit…

Pacienca ! »

Léo Ferré, Le Flamenco de Paris

*

Cliquez ici pour écouter Pixvae.

A.

Comments are closed.