Skip to content

Vibrato . Madeleine & Salomon

Vibrato, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la musique.

*

S’élancer derrière le Temps et saisir sa longue robe. Se pencher à son oreille, lui conter les secrets de l’instant suspendu. Jouer de mélancolie, lui reprocher le déchirement des corps transformés. Suivre son regard, deviner le chemin de ses pas irrésistibles. Tromper son allure de récits nostalgiques, moquer la chronologie par les mots. Dévoiler à ses pieds les couleurs merveilleuses d’une tenture sans âge, jeter à son visage les craquelures sur les roses pommettes. Regarder encore les chétifs croquis, lui reprocher la craie effacée, l’érotisme naissant d’une icône aux vêtements effrités. Chanter les maigres vers jaunis, la mélodie d’un cœur attendri. Jouer sans humeur les plus belles sonates, laissant aux notes le poids de la mesure. S’émouvoir un moment d’être distancé, s’impressionner de sa vivacité. Revenir à soi pour ne plus s’égarer, laisser courir le piège sans se retourner.

*

Cénotaphe

Sous le portique ancien d’un grand temple oriental
Repose l’or du temps et son précieux visage
Entre les pampres roux d’une vigne sauvage,
Dont les mèches de feu exhalent le santal.

Le sable des allées et son miroir fatal
Dévorent les années et leurs milliers d’images
D’une faim attisée par les baisers volages
Des alizés grisés au souffle du cristal.

Le damas bleu du ciel, brodé de rêveries,
Couvre les marbres bruts d’une guimpe de soie
Dont le soleil brûlant habille l’infini.

Car les dieux sont partis habiter d’autres îles,
Abandonnant ce lieu qu’un grand prêtre autrefois
Leur avait consacré comme terre d’asile.

Francis Etienne Sicard, Odalisque, 1995

 

Par ici, pour en savoir plus sur Madeleine & Salomon.

A.

Comments are closed.