Skip to content

Vibrato . Chat noir

Vibrato, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la musique.

*

Une nage fébrile dans un océan de câbles, la frénésie des arcs saisit les êtres en pleine dérive.  D’aucun angle se courbe le fleuve électrique, droit regard entre ceux étendus là. La pieuvre numérique glisse sur les peaux aux couleurs éteintes, lavant de leur savoir cruel les belles sirènes. Plantés comme des couteaux vers le ciel, certains ne se laissent engloutir, préférant voir encore les astres éclairer le sommeil de la nuit. Déjà, entre leurs jambes s’immiscent les fréquences et les bruissements des champs électriques. Déjà s’hérissent les pigments trompés par la vibration, d’abord familière comme un pincement orageux, sans jamais porter la chaleur des vivants. Cet émissaire occulte le battement, réfute l’incertitude du cœur par son courant uniforme. Une tromperie sans fard est là devant eux. Eux savaient ce qu’ils faisaient, à chérir l’enfant binaire, celui qui devait comprendre davantage. Aujourd’hui, eux s’épuisent à deviner le jour et à comprendre les saisons, n’ayant laissé de troublant que le sens de leur invention. Pourtant, la pieuvre tremble.

*

Le site web de Chat Noir : ici.
Le Bandcamp de Seabuckthorn : ici.

A.

Comments are closed.