Skip to content

Vibrato . Polymorphie

Vibrato, n.m. : étude anticonformiste et personnelle de la musique.

*

Les plis se relâchent aux coins du visage, la mâchoire s’allège, les dents se desserrent. Son front étiré de renégat retrouve les stries d’une patience jeune, comme une plaine sauvage où l’on devine les courbures sous un manteau de fougères. Ses yeux rougis ralentissent leur vagabondage furieux dans les orbites lasses. De ses pupilles au noir d’encre se détache le marron tendre, pareil à une terre sèche battue de pas insolents. Les cils vont au gré de paupières redevenues dociles, le battement retrouve son élégance, sauvé de sa convulsion pénible. Sur les flans du nez rigide se dessinent deux pentes aiguës vers les narines. Effleurant le poil dru de la moustache, le souffle retrouve le chemin d’une respiration paisible, répandant une tiédeur douce le long des lèvres closes.  La salive retrouvée baigne la langue avec une tendresse infinie, un havre de chaleur berce le théâtre du halètement infernal des dernières heures de planque.
Ils venaient et couraient par dessus les planches où il se tenait invisible. Ils hurlaient son nom et les sévices qu’ils feraient à sa fille. Ils imaginaient sa course loin de Paris pour gagner des terrains neutres. Pourtant, la délation faite, la rancœur vidée, il s’était enfermé sous le plancher en priant qu’ils ne tardent pas. En espérant qu’ils ne vident leurs armes contre le sol lors de l’assaut. Après deux jours d’un siège l’ayant laissé hagard et brisé par la posture contrainte, l’agent arrachait le parquet pour le découvrir.
Enfin, la geôle lui semblait un endroit familier.

*

Pour mieux connaître Polymorphie, c’est par ici.

A.

Comments are closed.